Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Queer suis-je?

Queer suis-je?

pro-feminist/animal-friendly/anti-fascist/queer-positive


Les exEs c’est sex, c’est sexy. (mais pas toujours)

Publié par Bonnie Braun sur 22 Juillet 2016, 19:03pm

Bon à la base j’étais partie pour écrire un article sur les relations à distance, mais tout compte fait, je vais parler des exEs (en général) parce que, ouais là tout de suite, c’est ce qui m’inspire.

Souvent on aimerait bien les garder en amie nos exEs (parce que c’est toujours plus sympa) mais au fond, on sait qu’elles auront toujours un statut à part dans notre vie (parce que, quand même, la levrette, entre amies, c’est assez rare).Je dois l’avouer les exEs chez moi, c’est pathologique. C’est un sujet assez compliqué et une belle TANNÉE.

Oui je fais partie de cette catégorie de filles qui aime bien rester en contact avec ses exEs, pour le meilleur et pour le pire, j’avoue, j’y peux rien, c’est un gros défaut. (je travaille dessus merci).

Alors je pense, qu’on peut facilement faire plusieurs catégories d’exEs.

La première, la plus simple, c’est l’exE avec qui tu n’aurais jamais dû sortir, parce que clairement vous n’aviez ABSOLUMENT rien à faire ensemble. Bon elle, en général, il y a de grandes chances pour que tu la gardes dans tes amies AD VITAM (parce que finalement c’était juste une bonne pote avec qui tu couchais).

Il y a l’exE avec qui tu es restée longtemps, voire très longtemps, voire trop longtemps, et avec qui ça s’est terminé dans le fracas, à coup de pleurs, d’insultes, et de « je garde le chat ! » « Rends moi mes fringues ! », « Je veux plus te croiser en soirée! » . Bon avec elle c’est sûr, tu vas morfler, tu le sais elle va te faire chier, et il y a peu de chance pour que tu la gardes dans ta vie immédiatement. Par contre tu vas les garder dans ton cœur, oui parce qu’il y avait de l’amour quand même dans tout ça et c’est juste normal. (puis elle a gardé tes supers pompes que t’avais payées un bras, la garce)

L’exE que tu ne peux pas revoir sans coucher avec. Alors elle, elle peut directement rejoindre la catégorie suivante de l’exE avec qui « ce n’est pas vraiment terminé », mais ce n’est pas une obligation. Il se peut aussi que ce soit juste une ex avec qui l’attraction sexuelle est tellement forte que c’est impossible de passer outre, que ce ne soit que sexuel, sans prise de tête ni relation à suivre. Bon on va pas se le cacher c’est rare.

L’exE avec qui « ce n’est pas vraiment terminé » , tu sais que tu vas te remettre avec, en règle générale, dans les jours ou les semaines qui suivent la rupture. Bon comme c’est rarement une bonne idée de se remettre avec son exE, elle finira sûrement dans la catégorie de « l’exE avec qui tu es restée trop longtemps ».Vous regretterez toutes les deux d’avoir remis le couvert, mais vous vous cacherez derrière un « ça a permis de mettre un point final à notre relation ».

L’exE pour qui tu as toujours des sentiments mais ce n’est pas réciproque, dommage. Bon bah là c’est la méga tannasse. Tu stalkes le facebook , Instagram, Twitter, les photos, les com’ pour voir s’il n'y a pas une nouvelle nana dans les parages. Tu émets des suppositions sur des likes, des smileys clin d’œil ou des

L’exE qui te kiffe toujours mais avec qui c’est mort de chez mort pour toi. Alors, elle, elle peut entrer directement dans la dernière catégorie de l’exE « avec des troubles du comportement » ou plus simplement LA FOLLE A LIER. Bon j’avoue c’est pas obligatoire mais la gouine triste et déçue peut devenir incontrôlable. Cette dernière catégorie est pour moi la plus angoissante car elle réserve toujours plus de surprise... Manipulation, harcèlement, mensonges, bref si tu la repères assez en amont tu peux encore fuir. Enfin tout peut se compliquer, quand ton exE devient aussi l’exE de ton exE ou la nouvelle copine de l’exE de ta colloc. Bref, là autant te dire que c’est le dramagouine assuré.

Alors toutes ces catégories ne sont pas forcément distinctes les unes des autres et une exE peut rassembler plusieurs catégories.

Je tiens tout de même à préciser (car j’en vois quelques unes faire la moue) que cet article reste un article humoristique, pas très objectif (quoique) relatant des expériences vécues ou observées dans le milieu gouine (toi même tu sais) et qu’il ne s’agit en aucun cas pour moi de stigmatiser ou réduire les gouines, les exEs, ou les folles à de simples catégories.

Nous sommes toutes UNES et SINGULIÈRES, il y a autant d’expériences que de relations et surtout nous sommes toutes (ou presque) les exEs de quelques unes donc je m’inclus bien entendu dans tout ce que j’ai décrit.

Continuons à nous aimer et nous séparer en toute consanguinité.

LOVEKEURKEUR

B.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents